Conseil national de recherches Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Première intervention chirurgicale par simulation au monde réalisée sur le cerveau grâce à une technologie du CNRC

Avertissement L'information sur cette page a été archivée et n'est conservée qu'aux fins de référence, de recherche ou de tenue de dossiers. Visitez le nouveau site du CNRC pour y trouver les informations les plus récentes.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.


Cela fait des années que les pilotes utilisent un simulateur pour apprendre leur métier. Dorénavant, une technologie créée au CNRC permettra aussi aux chirurgiens d'utiliser un simulateur pour apprendre à effectuer des opérations. En s'exerçant avec un simulateur à réalité virtuelle avant d'effectuer des interventions chirurgicales, les médecins procéderont aux vraies opérations en sachant déjà à quoi s'attendre, ce qui offrira une garantie de sécurité aux patients.

C'est exactement ce qui s'est produit le 20 août 2009, quand le neurochirurgien David Clarke a enlevé une tumeur au cerveau d'un patient. Le médecin s'était déjà exercé sur un simulateur neurochirurgical à réalité virtuelle mis au point par le CNRC.

Dans le cadre de cette « première mondiale », le Dr Clarke a recouru à la technologie du CNRC pour s'exercer dans des conditions virtuelles à effectuer l'ablation de la tumeur particulière d'un patient.

Le neurochirurgien David Clarke, du Queen Elizabeth II Health Sciences Centre, a recouru à un simulateur neurochirurgical à réalité virtuelle créé au CNRC pour enlever une tumeur au cerveau.
Le neurochirurgien David Clarke, du Queen Elizabeth II Health Sciences Centre, a recouru à un simulateur neurochirurgical à réalité virtuelle créé au CNRC pour enlever une tumeur au cerveau.

Le système permet au chirurgien de s'exercer à effectuer une opération difficile en l'adaptant au patient. Pour créer des conditions virtuelles réalistes, les chercheurs prennent une série d'images sophistiquées du cerveau du malade par résonance magnétique en vue d'en reproduire l'anatomie et les zones préoccupantes. Ces images sont ensuite chargées dans le simulateur, qui produit avec une grande exactitude une image en relief du cerveau. Le chirurgien peut donc voir les tissus et connaître la sensation qu'il éprouve à leur contact.

Ainsi, quand il touche du tissu fibreux avec le simulateur virtuel, le chirurgien sent le tissu résister, alors que quand les tissus sont mous, son instrument les pénètre aisément. Quand il veut enlever la tumeur virtuelle, le médecin tire un peu avec son instrument pour la déloger, exactement comme dans la réalité.

Le matériel d'haptique d'une résolution sans précédent dont est doté le simulateur permet au chirurgien de déplacer et de toucher le tissu virtuel. Le logiciel intégré à l'appareil réagit comme lors d'une véritable opération, engendrant des conditions réalistes pour l'apprentissage et la formation. Une véritable prouesse de la technologie!