Conseil national de recherches Canada
Symbole du gouvernement du Canada
Dimensions

ARCHIVÉ - Les séismes sont-ils plus fréquents?

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.


Pont effondré

Face à la récente litanie de tremblements de terre dévastateurs, on pourrait penser que la planète traverse une période d’activité sismique plus intense. C’est faux. « Le nombre de séismes et de tsunamis est constant depuis une longue période géologique », affirme M. Clague.

Selon lui, la différence réside dans l’explosion de la population mondiale. En effet, le nombre d’habitants a triplé depuis 1950. Nous sommes aussi plus nombreux à nous entasser dans des villes érigées sur des failles ou à proximité. S’y concentre également davantage la richesse : habitations, sièges d’entreprises, centres financiers, de transports et de télécommunications.

Par conséquent, bien que la probabilité d’un séisme n’ait pas augmenté, les répercussions éventuelles ont gagné en ampleur. Quand se produit un tremblement de terre, plus de personnes peuvent être touchées et il en va autant des structures dont dépend la
société. fin

Retour à l’article principaleRetour à l’article principale


ISSN 1927-0283 = Dimensions (Ottawa. En ligne)