Conseil national de recherches Canada
Symbole du gouvernement du Canada
Dimensions

ARCHIVÉ - Science et technologie pour la sécurité publique La ville scientifique

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.


Science et technologie pour la sécurité publique

Durée de la vidéo : 2:46 min yellow_line

Transcription de la bande

Narratrice : Avec la place qu’il occupe sur la scène mondiale, le Canada est appelé à accueillir de grands rassemblements internationaux. Ces évènements peuvent constituer des défis uniques en matière de sécurité.

Les autorités doivent être prêtes à réagir à toute une gamme de menaces potentielles qu’elles soient chimiques, biologiques, radiologiques ou même nucléaires. Jusqu’à tout récemment seuls quelques laboratoires canadiens avaient la capacité de procéder rapidement au triage, à l’identification et à l’analyse d’échantillons.

En temps de crise, le transport d’échantillons et la collecte de données dans des laboratoires dispersés peuvent être longs et nécessiter de précieuses ressources, mais nous disposons maintenant d’un groupe d’experts munis de laboratoires mobiles d’analyses pour fournir un soutien essentiel aux opérations de sécurité locale.

Connus sous le nom de la ville scientifique, ces laboratoires mobiles ont été créés grâce à des investissements engagés dans le cadre de l’initiative de recherche et de technologie CBRNE, du gouvernement du Canada, ainsi qu’à la contribution des ministères et organismes participants.

La ville scientifique peut être déployée lors d’évènements majeurs comme les Jeux Olympiques, ou les sommets du G8 et du G20. La présence de laboratoires sur les lieux, accélère le temps de réaction des équipes d’intervention tout en leur permettant d’assurer une sécurité accrue et efficace aux intervenants et à la population affectée. Les échantillons de preuve contaminés sont récupérés et neutralisés rapidement et en toute sécurité.

Les laboratoires permettent donc d’effectuer plus rapidement les activités critiques à la gestion des incidents telles les contre-mesures médicales et la décontamination des lieux.

Cette fusion de laboratoire a non seulement amélioré notre capacité à réagir rapidement en tant de crises, mais a su créer un esprit de coopération inédit entre les experts, les différents ministères et organismes participants.

La ville scientifique est en évolution constante. Après chaque déploiement de laboratoires, les leçons retenues fournissent de l’information qui contribue à élargir la base des connaissances et mettre au point les opérations qui contribueront à protéger la population canadienne.

La ville scientifique, la science et la technologie aujourd’hui pour des lendemains sûrs et sécuritaires. end

Retour à l’article principaleRetour à l’article principale


ISSN 1927-0283 = Dimensions (Ottawa. En ligne)