Geneviève Tanguay

Vice-présidente,
Technologies émergentes - Infrastructures nationales et technologies d'avenir

Geneviève Tanguay

Titulaire d'un doctorat en parasitologie de l'Université McGill, Dr Tanguay a successivement œuvré à l'Association des universités et collèges du Canada, au Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada, au Fonds pour la formation de chercheurs et l'aide à la recherche et au Centre québécois de valorisation des biotechnologies (CQVB). Au CQVB, elle a mis en place un important réseau d'entreprises et d'établissements de recherche afin de faciliter le transfert technologique et l'innovation dans le secteur des biotechnologies. Elle a également présidé l'ACFAS, la plus grande association de scientifiques francophones (7000 membres).

De 2007 à 2011, elle occupait le poste de sous-ministre adjointe de la recherche, de l'innovation et de la science et société au Gouvernement du Québec. Ainsi elle a élaboré et mis en place des stratégies pour accroître les efforts de recherche et d'innovation dans la province et améliorer la participation de la société aux débats scientifiques. Elle a également établi une table de concertation des sous-ministres responsables de la recherche au sein du gouvernement provincial afin d'apporter une plus grande cohérence dans les politiques gouvernementales. De 2010 à 2011, elle assura également la coordination de la table interprovinciale des sous-ministres responsables de l'innovation.

Dr Tanguay a occupé les fonctions de vice-rectrice à la recherche, à la création et à l'innovation à l'Université de Montréal (UdeM) de 2011 à 2015. À ce titre, elle a coordonné l'ensemble des activités de recherche de l'UdeM à l'échelle locale, nationale et internationale. En 2014, elle fut également responsable des relations internationales. Par son leadership, elle a amélioré le volume de recherche effectuée à l'UdeM qui, au cours de son mandat, est passé du 4e rang au Canada au 2e rang.

Au cours de sa carrière, Dr Tanguay a participé comme présidente ou membre à des conseils d'administration de plus de 50 organisations. Elle a développé et maintenu un impressionnant réseau de contrats au gouvernement provincial, dans le système d'innovation québécois et avec nombre d'acteurs à l'échelle fédérale et internationale. En tant que leader affirmée comptant plus de 25 ans d'expérience en gestion de la recherche, en représentation des intérêts de la recherche et de l'innovation, en transfert technologique et en communication de passions scientifiques, elle a lancé en 2015 Vision et stratégies d'innovation, une firme de consultation du secteur de la recherche et de l'innovation.

En avril 2016, elle a été nommée vice-présidente, Technologies émergentes (Infrastructure nationale et technologies d'avenir) au Conseil national de recherches du Canada. À ce titre, elle supervise le portefeuille Science des mesures et étalons, qui joue le rôle d'institut de métrologie du Canada, ainsi que le portefeuille CNRC Herzberg, Astronomie et astrophysique. De plus, elle est actuellement responsable de l'Institut national de nanotechnologie (INNT), une initiative conjointe menée par l'Université de l'Alberta et la province de l'Alberta. Elle a également des responsabilités en lien avec le portefeuille Technologies de l'information et des communications et le portefeuille Technologies de sécurité et de rupture.