Foire aux questions

Question 1:

Qu’est-ce qu’EUREKA?

Réponseà la question 1:

EUREKA est un réseau européen consacré à la R-D industrielle axée sur le marché qui rassemble les gouvernements, l’industrie, les instituts de recherche, les universités et d’autres organisations préoccupées par l’innovation en vue de rendre les entreprises plus productives et compétitives par le développement et la commercialisation de technologies.

Question 2:

Pourquoi le Canada s’est-il joint à EUREKA?

Réponseà la question 2:

EUREKA procurera un nouvel avantage aux entreprises canadiennes sur le plan de l’innovation en leur donnant accès aux technologies, à l’expertise et aux marchés des pays membres du réseau. Pour les entreprises canadiennes, plus particulièrement les PME, EUREKA est l’occasion d’acquérir, de développer et de déployer des technologies qui aboutiront vite et efficacement à de nouveaux et meilleurs produits et services, donc à une hausse du chiffre d’affaires par l’ouverture de nouveaux marchés à l’étranger.

Question 3:

Pourquoi l’étiquette EUREKA a-t-elle tant d’importance?

Réponseà la question 3:

Les projets sanctionnés par EUREKA sont suivis par le Bureau national canadien d’EUREKA. L’étiquette EUREKA, mondialement reconnue, les valorise et procurera aux participants un avantage sur la concurrence quand ils traiteront avec leurs partenaires financiers, techniques ou commerciaux.

Question 4:

Quels pays font partie du réseau?

Réponseà la question 4:

EUREKA compte 41 membres, dont 27 pays de l’Union européenne (UE), 12 autres nations d’Europe, Israël et la Commission européenne (CE). La Corée du Sud et, dorénavant, le Canada en sont des membres associés.

Question 5:

Sur quoi EUREKA concentre-t-il ses efforts?

Réponseà la question 5:

Le réseau EUREKA promeut la recherche et l’innovation internationales axées sur le marché en dispensant son soutien aux petites et moyennes entreprises (PME), aux grandes industries, aux universités et aux instituts de recherche. La collaboration transfrontalière entre les participants d’un projet fait appel aux programmes de R-D existants qui misent sur l’innovation dans les pays membres.

Question 6:

À quoi ressemblent les programmes d’EUREKA?

Réponseà la question 6:

EUREKA poursuit trois grands programmes : les projets individuels réunissant au moins deux pays membres, les projets regroupés – c’est-à-dire des projets publics/privés réunissant de nombreux participants – et les projets Eurostar, qui rassemblent au moins deux membres européens et sont pilotés par une PME effectuant de la R-D. À ces trois volets s’ajoutent des programmes-cadres, en l’occurrence des réseaux thématiques qui favorisent le lancement de projets EUREKA dans les secteurs visés.

Question 7:

Comment fonctionnent ces programmes?

Réponseà la question 7:

EUREKA encourage les projets ascendants, articulés sur le marché et pilotés par l’industrie, dans tous les domaines technologiques ou presque. Le projet EUREKA débute habituellement par une idée d’affaires qui devient une proposition de projet concret, avec débouchés commerciaux, objectifs clairs et participation de partenaires de divers pays membres d’EUREKA.

Question 8:

Quels avantages les pays du réseau en retirent-ils?

Réponseà la question 8:

Les pays du réseau tirent maints avantages de la participation de leurs entreprises aux projets EUREKA, notamment la création d’emplois, une hausse du rendement, un meilleur accès aux compétences et à l’expérience, ainsi qu’un positionnement plus avantageux dans les secteurs clés dont l’expansion est commandée par l’innovation.

Question 9:

Qu’a réussi EUREKA?

Réponseà la question 9:

EUREKA a vu le jour en Europe, en 1985. En 2010, le réseau avait mené à bien 4000 projets dans lesquels les trésors publics avaient injecté 10 milliards d’euros. Ces projets avaient réuni 19 milliards d’euros des investisseurs privés et engendré 93 milliards d’euros supplémentaires. Durant cette période, environ 378 000 emplois ont été créés ou préservés.

Question 10:

À quoi ressemblent les résultats concrets des projets EUREKA?

Réponseà la question 10:

EUREKA promeut les projets pilotés par l’industrie qui débouchent sur des résultats tangibles et manifestes. En voici quelques-uns : technologie GSM pour les téléphones; norme du format MP3; systèmes de navigation; cartes intelligentes pour les services mobiles et le commerce électronique; effets spéciaux au cinéma; nouveaux moyens pour produire de l’énergie; dispositifs médicaux ultra-perfectionnés; technologies permettant de surveiller et de combattre la pollution.

Question 11:

Qui peut participer aux projets EUREKA?

Réponseà la question 11:

Peuvent y participer les PME et les grandes entreprises, les organisations sans but lucratif, les universités, les instituts de recherche, les incubateurs et les organisations de transfert de la technologie d’un pays membre ou d’un pays associé.

Question 12:

Combien de participants aux projets sont des PME?

Réponseà la question 12:

Les petites et moyennes entreprises représentent environ 45 % de ceux qui participent aux projets EUREKA. La précision a son importance, car, au Canada, 98 % des entreprises sont des PME.

Question 13:

Que représente EUREKA pour les Canadiens?

Réponseà la question 13:

La collaboration mondiale est devenue un impératif pour ceux qui veulent rester compétitifs. En devenant membre associé du réseau EUREKA, le Canada permettra aux entreprises du pays d’accéder à l’expertise, aux technologies et aux marchés, ce qui rehaussera leur productivité et leur compétitivité, dynamisera l’économie nationale et renforcera les bases de notre prospérité et de la pérennité des emplois au pays.

Question 14:

Qui coordonne les efforts d’EUREKA au Canada?

Réponse :

Réponseà la question 14:

Le Conseil national de recherches (CNRC) sert de lien initial entre les innovateurs canadiens et EUREKA en hébergeant et administrant le bureau national canadien du réseau. Le Programme d’aide à la recherche industrielle (PARI) du CNRC peut aussi soutenir directement les PME novatrices qui aimeraient participer à un projet EUREKA et souhaitent nouer un partenariat international pour développer de nouveaux produits et services. Le CNRC aidera les entreprises canadiennes à mieux se préparer pour innover et s’attaquer aux enjeux mondiaux.

Question 15:

Quel est le rôle du Bureau national canadien d’EUREKA?

Réponseà la question 15:

Son rôle consiste à faciliter l’organisation et l’exécution des projets EUREKA ainsi qu’à guider l’entreprise dans les étapes ultérieures du développement, notamment trouver les bons partenaires dans les pays membres, obtenir le soutien financier de chaque participant et assister l’entreprise dans la préparation et la présentation des formulaires de demande se rapportant aux projets EUREKA.

Le Bureau national coopère aussi avec ses partenaires (à savoir, le PARI et d’autres entités de financement, de même que les programmes de recherche du CNRC) pour soutenir les PME durant le développement des partenariats avec EUREKA et leur participation à ces derniers.

Question 16:

Comment une entreprise peut-elle faire partie du réseau EUREKA?

Réponseà la question 16:

Quand l’idée d’un projet germe chez une entreprise, l’étape suivante consiste à en soumettre une brève description au PARI qui prendra contact avec le Bureau national canadien d’EUREKA. Cette description comprendra : 1) un aperçu de la structure de l’entreprise, de son champ de spécialisation et de sa situation financière; 2) un plan sommaire des activités projetées et des débouchés éventuels; 3) le coût prévu du projet; et 4) les contributions envisagées de la part du partenaire d’EUREKA.