L’analyse du biocarburant testé en vol par le CNRC révèle une diminution des émissions

Un projet mené avec l’industrie pour trouver des sources d’énergie alternatives et viables

Le 07 janvier 2013 — Ottawa (Ontario)

T33 suivant le Falcon 20 lors d’un vol d’essai

Le T33 suivant le Falcon 20 pour collecter des informations sur les émissions du biocarburant

Les résultats du premier vol d’un aéronef civil alimenté uniquement au biocarburant, publiés aujourd’hui par le Conseil national de recherches du Canada (CNRC), démontrent que le biocarburant utilisé pour ce vol qui a eu lieu en octobre dernier est plus propre et tout aussi efficace que le carburant d’aviation courant.

Les données collectées en vol et analysées par une équipe d’experts ont révélé une importante réduction des émissions d’aérosols (50 %) de l’avion alimenté au biocarburant par rapport à ceux utilisant du carburant courant. De plus, des tests additionnels effectués sur un moteur statique montrent une réduction appréciable du nombre de particules émises (jusqu’à 25 %) et des émissions de carbone noir (jusqu’à 49 %) par rapport au carburant courant. Ces tests montrent également que le moteur affiche un rendement comparable, mais une consommation inférieure de 1,5 % de carburant en mode d’utilisation stationnaire. Il n’est pas nécessaire de modifier les moteurs de l’aéronef pour utiliser le biocarburant testé en vol, car il répond aux mêmes critères techniques que les carburants à base de pétrole.

« Nous sommes ravis de ces résultats positifs. Le vol s’est bien déroulé et les données collectées nous permettent de mieux comprendre l’effet du biocarburant sur l’environnement », a déclaré John R. McDougall, président du Conseil national de recherches du Canada. « Nous poursuivons notre collaboration avec nos partenaires Applied Research Associates, Chevron Lummus Global et Agrisoma Bioscience Inc. afin de mettre sur le marché cette solution efficace sur le plan énergétique. Le produit final constituera une option viable pour réduire les émissions imputables à l’aviation. »

Le CNRC a effectué le 29 octobre 2012 ce tout premier vol d’un avion à réaction civil alimenté uniquement au biocarburant, une étape importante pour le secteur de l’aviation. L’appareil, un Falcon 20, a effectué ce vol à 30 000 pieds d’altitude, soit similaire à l’altitude à laquelle volent la plupart des appareils commerciaux. Un deuxième appareil, le T-33, suivait le Falcon en vol afin de mesurer les émissions produites par ses moteurs.

- 30 -

Renseignements

Relations avec les médias
Conseil national de recherches du Canada
Téléphone : 613-991-1431
Sans frais : 1-855-282-1637
Courriel : media@nrc-cnrc.gc.ca

Restez branché

Abonnez-vous